Click en Villeneuvois
Accueil > Divers > Démographie médicale

Démographie médicale

Inauguration de la borne de télémédecine de Laroque-Timbaut

L’Agglomération du Grand Villeneuvois vient de mettre en service une borne de téléconsultation afin de faciliter l’accès aux soins de la population. Elle est installée à titre expérimental à Laroque-Timbaut.

Le constat

Comme dans de nombreux territoires de l'Hexagone, ruraux ou urbains, l'évolution de la démographie médicale est devenue préoccupante en Grand Villeneuvois. L’Agglomération, qui en a fait une priorité, active tous les outils à sa disposition en la matière. Convaincue que seul un faisceau d’actions combinées peut permettre de pallier la diminution du nombre de médecins, elle propose aujourd’hui un nouveau service : la consultation via une borne de télémédecine.

L’objectif premier est de permettre à tous les habitants du territoire l’accès aux soins ;
le dispositif peut également contribuer à désengorger les salles d’attente des médecins et alléger leurs plannings saturés.

La téléconsultation médicale : de quoi s’agit-il ?

C’est une consultation à distance, qui permet aux patients de s'entretenir avec un professionnel de santé à travers un écran, du généraliste au spécialiste. À la différence d’une consultation en visio avec son médecin habituel, le médecin peut être basé n’importe où en France.
Autre spécificité de la télémédecine : la borne est dotée d’équipements (tensiomètre, otoscope, stéthoscope, dermatoscope, etc.) qui peuvent permettre une auscultation comme dans le cabinet médical du praticien et l’aider à poser un diagnostic fiable.

Le lieu

Afin de proposer une large amplitude horaire aux patients*, la borne communautaire a été installée dans la pharmacie Froment, proche de la Maison de santé de Laroque-Timbaut. Pharmaciennes et préparatrices ont toutes été formées pour accompagner le patient, si besoin, dans l’utilisation des appareils connectés.

Comment ça marche ?

Pour consulter un généraliste, il suffit de se rendre à la pharmacie où la borne est installée, dans un local indépendant pour garantir la confidentialité. Le patient doit alors présenter sa carte vitale pour créer un compte (renseigner son numéro de sécurité sociale et de mutuelle), résumer le motif de sa visite et lancer la recherche. En général, le délai d’attente pour la prise en charge est alors de 15 minutes par un médecin. La visite se déroule alors en vidéo. Le patient peut y évoquer ses symptômes et, au besoin, être guidé dans l’utilisation des objets connectés par un professionnel de la pharmacie. À l’issue du rendez-vous, le bilan de la consultation et l’ordonnance sont imprimés dans la cabine. Cela permet de récupérer les médicaments éventuellement prescrits sur place et débuter son traitement dans les meilleurs délais. Le règlement s’effectue par carte bancaire.

Il est aussi possible de consulter un spécialiste : cette démarche s’effectue sur rendez-vous uniquement, quinze jours avant, et se déroule de la même manière. Pour l’instant, sont joignables : dermatologue, hépato-gastro-entérologue, pneumologue, sage-femme et homéopathe.

À savoir :

Combien ça coûte ?

Le tarif d’une consultation est le même qu’en cabinet : 25 € pour un généraliste, pas plus de 45€ pour un spécialiste. Le paiement est transmis à l'Assurance Maladie pour le remboursement.

L’Agglomération du Grand Villeneuvois a, de son côté, souscrit un contrat de leasing auprès de la société Tessan, spécialisée dans le développement de solutions de téléconsultation augmentée. Il s’élève à 500 € HT par mois, sur 60 mois, soit 6 000€ par an.

En matière de démographie médicale, l’Agglomération du Grand Villeneuvois travaille en étroite collaboration avec les organismes locaux et partenaires de la santé, y compris dans la prévention. À ce titre, elle accompagne les actions de la communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) de Lot-et-Garonne, présidée par Florence Graneri, médecin généraliste à Villeneuve-sur-Lot : c’était le cas en 2021 et 2022 avec l’organisation de sessions de formations destinées aux médecins généralistes pour devenir maîtres de stage universitaires (MSU) et accueillir ainsi sur le territoire des internes en fin de cursus. Dix-neuf généralistes y ont déjà pris part ; la prochaine session est prévue début 2023.

La CTPS de son côté travaille à de la téléexpertise avec un cardiologue de Fumel pour les Fumélois ; si l’expérience s’avère concluante, elle sera transposée au reste du territoire de la CPTS (le Grand Villeneuvois, mais aussi Lot et Tolzac, Fumel Vallée du Lot et 4 cantons Bastides en Haut Agenais Périgord, soit 97 000 habitants).

Un travail est également mené avec des infirmières sur la mission 16 du rapport Braun, pour faciliter l’accès aux soins urgents non programmés. Elles pourraient se rendre chez les patients, avec une valise connectée et effectuer les premiers bilans. L’heure est à l’expérimentation.

* La pharmacie Froment de Laroque-Timbaut est ouverte du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 19h30, le samedi, de 9h à 13h.

Dernière modification : jeudi 19 janvier 2023