La rainetteAchetez en Villeneuvois
Accueil > Vivre & habiter > Cadre de vie > La gestion différenciée des bords de route

La gestion différenciée des bords de route

 Communauté de Communes du Grand VilleneuvoisSoucieuse de l'environnement des abords routiers et du paysage du territoire intercommunal, la Communauté s'engage dans une nouvelle preuve d'attention marquée pour l'amélioration de l'environnement en ayant comme objectifs principaux de :

• Préserver et maintenir la biodiversité en adaptant le niveau d'entretien des bords de routes suivant la richesse et les potentiels écologiques des espaces variés.
• Ne plus éradiquer des espèces par méconnaissance mais au contraire favoriser la biodiversité en permettant à la flore de s'exprimer et à la faune d'y trouver refuge.
• Devenir une collectivité pilote pour ce type d'action dans le Département en cohérence avec la politique déjà engagée par la Communauté en matière de développement durable.

La gestion différenciée des bords de routes est une action concrète pour apprendre à traiter et gérer les espaces en fonction de leur valeur écologique et de leur usage. Elle repose sur le traitement différencié des surfaces en fonction de leur richesse patrimoniale, ou de leurs usages spécifiques, sans oublier l'impératif sécurité des personnes (automobilistes et autres usagers de la route).

En bref, la gestion différenciée c'est entretenir autant que nécessaire pour assurer la sécurité des automobilistes et autres usagers de la route tout en assurant le maintien d'une grande biodiversité et des espèces patrimoniales et donner une plus juste place à la nature dans la composition des paysages de bords de routes.

Le constat

 Communauté de Communes du Grand VilleneuvoisFace au constat de détérioration de notre environnement, il est urgent d'agir. Agir globalement et localement pour conserver la plus grande biodiversité possible, limiter les dégâts et pollutions et, réduire les consommations d'énergie inutiles tout en diversifiant les paysages et ainsi permettre à la nature d'exprimer sa variété. Une optique de développement durable, un devoir des générations présentes de préserver les ressources naturelles de la planète pour offrir aux générations futures le droit de vivre sur une planète habitable et habitée.

Espaces refuges pour la biodiversité, les bords de routes exigent aujourd'hui un entretien spécifique et favorable à la faune et la flore. La Communauté du Grand Villeneuvois s'engage dans cette démarche en faveur du développement durable par le biais de la gestion différenciée.


L'importance des bords de route

 Communauté de Communes du Grand Villeneuvois
Faucher et débroussailler les bords des routes, veut encore dire pour beaucoup d'entre nous faire propre. Pourtant, ces bords ne sont ni un terrain de sport ni le parterre de pelouse mais, au contraire, un lieu sauvage où se réfugient une flore et une faune chassées des champs et des lotissements. Les bords des routes sont parfois une aubaine pour des espèces floristiques rares ou protégées à l'abri du ramassage, des herbicides et des charrues. Ils relient des lieux de vie. On les appelle des couloirs écologiques car ils permettent disséminations, déplacements et cheminements de la faune et la flore.

Mais pas question d'abandonner les accotements à la nature. Ils jouent un rôle fondamental dans la visibilité et la sécurité de la route. La gestion différenciée sera donc un sain équilibre entre sécurité et écologie. « Faucher mieux » pour préserver la sécurité des usagers de la route ainsi que la biodiversité. 


Les techniques alternatives

 Communauté de Communes du Grand Villeneuvois Suite à une formation assidue des agents du service voirie, le matériel doit être adapté et les pratiques de fauche changées. De ce fait, les épisodes de fauche seront modifiés afin de permettre aux espèces floristiques de se développer et ainsi se pérenniser. Des techniques alternatives au désherbage chimiques seront également mises en place telles que le désherbage thermique par infrarouge, à vapeur ou à mousse.

Sept mesures concrètes seront utilisées dans la démarche de gestion différenciée :

  • * la hauteur de coupe
  • * l'utilisation du lamier
  • * le désherbage alternatif
  • * le fauchage tardif
  • * la largeur de fauche
  • * le curage des fossés
  • * l'exportation des produits de fauche


Une fauche raisonnée des accotements et des fossés, la différenciation des espaces, la diversité de traitement et la variété des bordures permettront de laisser place à l'expression de la biodiversité tout en respectant la sécurité des usagers la route.

 Communauté de Communes du Grand Villeneuvois

Préserver la sécurité des usagers

 Communauté de Communes du Grand VilleneuvoisConsciente de la richesse biologique et des fonctions écologiques jouées par la végétation des bords de route, la Communauté a décidé de changer son approche et sa gestion des abords de voirie sans remettre en cause la sécurité de tous.

Selon une approche différenciée, il n'est pas utile, par exemple, de tondre systématiquement toutes les surfaces herbées de façon à obtenir une pelouse rase. Cette démarche de traitement des zones herbeuses permet d'établir un équilibre entre les aspects de la sécurité routière et les aspects écologiques présentés sur les bords de route. 



Le saviez-vous ?

 Communauté de Communes du Grand VilleneuvoisD'après une étude réalisée par le CPIE, sur les 1 000 km d'accotements de la voie communale et des chemins ruraux, ont été recensés :

  • * 150 stations d'espèces protégées
  • * 73 stations d'espèces patrimoniales
  • * 29 talus remarquables
  • * 9 espèces floristiques protégées comme la tulipe d'Agen et la fritillaire pintade
  • * 6 espèces patrimoniales comme la primevère coucou et le grémil pourpre-violet
  • * 13 espèces d'orchidées telles que l'himantoglossum hircinum et l'orchis purpurea

Dernière modification : vendredi 01 février 2019