La rainetteAchetez en Villeneuvois
Accueil > Vivre & habiter > Cadre de vie > La Voie Verte en Villeneuvois

La Voie Verte en Villeneuvois

Réalisée, aménagée, gérée et valorisée par la Communauté d'Agglomération du Grand Villeneuvois, la Voie Verte permet de sillonner une partie du territoire communautaire. Elle relie aujourd'hui quatre communes : Villeneuve-sur-Lot, Bias, Le Lédat et Casseneuil sur près de 9 km. Une section Sainte-Livrade / Le Temple sur Lot, réalisée en 2014/2015, va bientôt être rattachée au tracé actuel grâce à l'aménagement en cours d'un tronçon Bias / Sainte-Livrade (cf ci-dessous).

La voie verte en Villeneuvois

Véritable alternative au « tout automobile » et accessible au plus grand nombre, sans grande exigence physique particulière, la voie verte s’illustre par une utilisation forte des piétons, cyclistes, amateurs de rollers, … chacun peut découvrir les richesses patrimoniales, environnementales, artisanales et culturelles du territoire, à partir des différents sites traversés (panneaux d'information).
Aménagée dans le respect de l'environnement en cohérence avec les exigences de l'Agenda 21 local du Grand Villeneuvois, elle invite donc les usagers à respecter le cadre naturel par certaines règles de bonne conduite (déchets, préservation de la biodiversité, gestion différenciée des accotements).

La voie verte en Grand Villeneuvois

En outre, la Communauté a élaboré ce projet en concertation avec les représentants des associations de personnes handicapées. Ainsi, des aménagements spécifiques ont été mis en place :
  • Des dalles podotactiles ont été installées à chaque croisement pour les non-voyants et malvoyants...
  • Des bornes de repère permettent à chacun d'évaluer la distance parcourue et de maîtriser son effort (jeunes enfants, personnes âgées ou de santé fragile...).
  • Une facilité d'accès (pentes faibles ou nulles) permet l'utilisation par tous les types d'usagers y compris les personnes à mobilité réduite.
  • La continuité des tracés est réalisée avec des solutions alternatives en cas d'obstacle.
  • La voie est sécurisée grâce à la séparation physique des voies carrossables et à l'aménagement approprié des croisements.



Poursuite de la voie verte Villeneuve / Le Temple

La création d’un tronçon de voie verte entre Bias et Sainte-Livrade a démarré fin septembre. A terme, cette piste goudronnée permettra de relier Villeneuve à Castelmoron.
Les explications avec Patrick Cassany.


Patrick Cassany sur le chantier de la voie vertePourquoi aménager cette portion ?
Ce tronçon s’insère dans le projet de voie verte porté par le Département qui devrait nous relier à Castelmoron-sur-Lot via l’ancien tracé de la voie ferrée entre Bias et Sainte-Livrade. Il vient en complément de celui du bourg de Sainte-Livrade réalisé en 2011 et la section Le Temple-sur-Lot / Sainte-Livrade réalisée en 2014/2015. Cela représentera 17 km de pistes en site propre.

Quel est l’intérêt ?
Regardez autour de nous. Dès qu’un rayon de soleil apparaît, promeneurs, randonneurs, cyclistes sont là. De tels équipements sont fortement demandés et utilisés. Je crois qu’ils reflètent à la fois une nouvelle conception de la circulation, non motorisée, un moyen de déplacement utile ou de loisirs prisé par les habitants du territoire, de tous âges, et qui va dans le sens des politiques que nous menons. Je pense aux ac-tions de l’Agglo pour développer le co-voiturage, la mise en place de vélos en location et la gratuité des transports en commun, autant de mesures qui participent à cette nouvelle façon de se déplacer, douce pour nous et pour la planète.

Sera-t-elle intégrée aux parcours existants ?
C’est une évidence. Au-delà des enjeux environnementaux, il y a un intérêt touristique à ce qu’une telle voie sillonne le Grand Villeneuvois. L’attractivité du territoire n’en sera que renforcée. D’autant qu’elle touche à un autre aspect auquel je suis très attaché : la sécurité.
Une voie verte est en cela un enjeu fort de sécurité routière en protégeant les vélos du trafic routier de la D911.

 Les travaux de ce tronçon Sainte-Livrade/Bias s’élèvent à 470 000 € HT, et sont financés par le Département, dont Patrick Cassany est le 1er vice-président, en charge de l’aménagement du territoire, infrastructures et transport.



Dernière modification : mercredi 06 février 2019